^Haut de page
foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

"Les Chevaux", surtout la compétition, depuis plus de trente ans je monte à cheval, et dans mon sillon, j'ai initié ma fille, mordu depuis plus de vingt cinq ans alors tout naturellement en 2006, avec mon mari nous nous sommes lancée dans l'élevage.


Nous contacter
02 54 37 21 28
les.grands.espaces@gmail.com

/* block en haut a droite */
Notre Passion :

Les Grands Espaces

Elevage passion depuis 2006

L’élevage des Grands Espaces éduque des chevaux pour les amener à la compétition. Il vient d’étendre son registre en louant des boxes.

L'élevage des Grands Espaces ne s'affiche pas de façon ostentatoire. Seul un panneau discret en forme de cheval signale sa présence le long de la départementale 951, au lieu-dit « Visais », situé à l'entrée Est du Blanc. Ouvert en 2006, il s'est fait progressivement un nom grâce au sérieux de ses propriétaires, Corinne et Thierry Bieron, et à la qualité de ses installations. Étendu sur trois hectares et demi, il dispose de boxes, d'une carrière, d'un paddock, et de prairies.

De bons résultats aux concours

« J'éduque les poneys et les chevaux de sport jusqu'à la compétition », précise Corinne qui s'occupe actuellement de dix équidés. L'arrivée récente de Louise Cellerin, jeune monitrice diplômée originaire d'Yzeures-sur-Creuse (Indre-et-Loire) qui a appris son métier au lycée de Saint-Cyran-du-Jambot, apporte un plus au site Brennou.
La responsable de l'élevage blancois a en effet conduit « Inca de Villemer », lauréat en club 2 du challenge de l'Indre de Bellebouche, jusqu'au championnat de France de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) qui aura lieu fin juillet.
Louise se consacre pour sa part à « Vick Grands Espases » et « Aube de Billeron » qui a obtenu de très bons résultats depuis le mois de mars et vise une sélection pour la finale de Fontainebleau (Seine-et-Marne), programmée en septembre. « Il s'agit d'une compétition prestigieuse, explique la jeune fille. Nous avons les moyens d'y arriver. Pour l'instant on se cherche, c'est comme pour une voiture au démarrage, mais nous sommes dans la bonne direction ».
Si l'élevage des Grands Espaces veut continuer à se faire connaître à travers les compétitions, la présence de Louise va lui permettre d'étendre ses activités. Six boxes sont désormais à louer et la monitrice donne des cours à la semaine. Comme le souligne la propriétaire de l'établissement: « Nous sommes très complémentaires ».